La presse en parle

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

“La rencontre des GÉNÉRATIONS

Managers, on vous a demandé de pratiquer un management paternaliste, directif ou participatif ; aujourd’hui, vous devez ajouter une corde à votre arc : le management intergénérationnel.

Personne n’est choqué par les analyses sociologiques des publicitaires, destinées à mieux cibler le client. En revanche, si l’on parle de “management à géométrie variable”, on soulève un tollé. Pourquoi le management ne s’adapterait-il pas aussi à ses cibles ? Manager, c’est désormais être un “manager caméléon” et faire cohabiter plusieurs formes de management en fonction du contexte et, surtout, des membres de l’équipe qui inclut trois générations différentes /…/”

Courrier Cadres - 01/10/2010

 

 

“Les nouveaux OVNI

Elisabeth Lahouze-Humbert, spécialiste en ressources humaines, dresse dans son ouvrage “Le Choc générationnel” le “portrait type” de ceux qui représentent aujourd’hui plus de 21 % de la société française. Issus de parents qui travaillent, souvent divorcés, les enfants du deuxième millénaire sont habitués à se débrouiller seuls. Face à un large sentiment d’insécurité lié à la montée de la violence et à sa mondialisation, du racket à l’école au 11 septembre, ils sont hédonistes sur le court terme et en perpétuelle quête de perfection, même s’il est parfois difficile aux générations qui les précèdent d’en avoir pleinement conscience. Revers de la médaille, ils n’hésitent pas à remettre en cause les contraintes imposées et cultivent le “tout, et tout de suite”. Ces accros des nouvelles technologies de l’information s’inscrivent dans l’immédiat et dans le virtuel via Facebook. Ils surfent sur le net qui a remplacé, pour eux, la presse écrite. Cependant, ils ne sont pas des puits de culture générale et le SMS joue allègrement avec les règles de l’orthographe /…/”

Estetica - 01/10/2010

 

 

“Les conflits entre générations sont-ils inévitables ? Quand trois générations cohabitent, les incompréhensions voire les clashs ne sont jamais très loin. C’est pourtant ce qui se passe dans l’entreprise où seniors, salariés issus des générations X (30-45 ans) et Y (18-30 ans) doivent passer, chaque semaine, au moins 35 heures ensemble.

Chacune voulant garder ses spécificités, le risque d’un choc générationnel est grand, presque inévitable ! Pour le réduire, il est essentiel de savoir comment toutes fonctionnent dans l’environnement du travail, mais aussi en dehors, et d’en tenir compte. Cet ouvrage, écrit par Elisabeth Lahouze-Humbert, spécialiste de ces questions et consultante dans le cabinet Cadres Seniors Consulting, offre à tous - managers, responsables RH ou consultants -, les moyens d’adapter leur management (délégation, évaluation, motivation, communication, formation…) en fonction des différences de comportement de chaque génération.”

Courrier Cadres - 01/09/2010

 

 

 

“Comment faire pour que, des plus jeunes aux plus vieux, on travaille ensemble dans l’entreprise au lieu de simplement cohabiter. Ce livre explique comment s’installent les relations hiérarchiques.”

Le Devoir.com - 29/06/2010

“« J’ai choisi “Le choc générationnel” car ce livre aborde un problème auquel seront confrontés les DRH dans les années qui viennent. Comme dans une famille, plusieurs générations cohabitent dans une même entreprise, et ce sera d’autant plus vrai si l’on considère qu’il faudra travailler parfois jusqu’à 65 ans. Chez Capgemini, trois générations travaillent ensemble, souvent au sein d’une même équipe. Nous devons réussir à piloter cette cohabitation, car leur relation au monde du travail étant différente, les leviers de motivation pour chacune ne peuvent pas être identiques. Les seniors expriment plutôt un attachement filial à l’entreprise, les quadras aussi, mais avec plus de distance tout en ayant le sens du devoir, quant aux juniors, ils veulent une relation gagnant- gagnant avec l’entreprise. Ils ont vu défiler plusieurs plans sociaux et sont très lucides, souvent moins carriéristes que leurs aînés. Par ailleurs, ils ne sont pas surs d’avoir un meilleur niveau de vie que leurs parents. Un DRH doit pouvoir agir en fonction de ces différentes manières d’aborder le travail »

Jacques Adoue - DRH de Capgemini”

Entreprise Et Carrières - 10/05/2010

 

“Devenir un manager caméléon

Trois générations cohabitent actuellement en entreprise : celle des 50-60 ans, les seniors, celle des 30-45 ans, parfois appelée la génération X, et celle des I5-30 ans, la génération Y. Chacune d’elles porte les valeurs et la culture de sa tranche d’âge. Pas facile de faire travailler ensemble toutes ces personnes aux habitudes et aux aspirations hétéroclites. Elisabeth Lahouze-Humbert, formatrice et consultante, spécialiste du bilan de compétences, débrouille l’écheveau des comportements pour permettre au manager de devenir une sorte de caméléon capable de dialoguer avec toutes les parties et surtout de les faire travailler de concert. Ouvrage situé à mi-distance entre l’enquête de terrain et la boîte à outils RH ce livre commence par disséquer la manière dont se construit la relation hiérarchique entre les trois générations. A partir de là, l’auteure propose au manager un certain nombre de suggestions très concrètes. Sont successivement développés la manière de communiquer avec les trois générations, les objectifs à fixer, la délégation, l’analyse de la performance, la motivation, les différentes manifestations du besoin de reconnaissance selon les âges, la gestion des compétences et du changement. Elle aborde ensuite les questions de formation, du travail en équipe et du recrutement pour composer des équipes cohérentes et surtout dynamiques. Une foule de conseils pertinents qui devraient s’avérer judicieux pour les responsables RH.

PAULINE RABILLOUX”

Entreprise Et Carrières - 10/05/2010

 

“MANAGER PAR CLASSE D’AGE

Ne dites pas à un junior « sois plus autonome » mais traduisez votre attente en compétences à développer et actions à mener. Et ne planifiez pas ses objectifs à un an mais à quelques mois, seul horizon qui lui parle. A l’inverse, le senior devra, lui, être sollicité sur le très long terme, et sur le pilotage ou copilotage des sujets.

Il est essentiel désormais d’adapter son management à la génération à qui on a affaire. L’ouvrage d’Elisabeth Lahouze-Humbert donne des clefs pour faire travailler ensemble trois générations, les 18/30 ans, 30/45 ans et 45/65 ans et surmonter les difficultés qui peuvent naître de cette cohabitation professionnelle.

Utile.

Sophie Péters”

La Tribune - 10/04/2010

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »