« J’étais en régie… »

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pendant que François Humbert était interviewé sur  l’emploi des seniors, par Faustine Bollaert, sur Europe N°1 dans l’émission « Et si c’était ça le bonheur », j’étais en régie.

De la folie…, le standard n’a pas explosé mais tout juste, un afflux de mails exceptionnel ; inutile, presque, de préciser que le sujet répondait à un réel besoin et que le taux d’audience a été excellent.

Mon propos n’est sûrement pas de reprendre l’émission mais de vous parler de la réaction des 8 techniciens de la régie, sur : « les mots clefs, les robots, le cv et la détresse des chômeurs ».

Certains connaissaient l’existence des « robots » qui permettent de retrouver un cv, en quelques secondes parmi des milliers, à une condition : que les mots clefs soient notés dans le document. D’autres ont découvert cette information, notamment la chargée de communication qui s’étonnait de n’avoir pas de réponse à ses envois.

 Mon conseil rapide, mettre en plus de « chargée de communication » votre domaine : par exemple : relation presse écrite, télévision ou radio… Dès lors le robot éliminera les chargés de communication dans les laboratoires pharmaceutiques !

Au risque encore une fois de soulever une polémique, tous en cabine étaient très étonnés, surpris d’apprendre que nous recevions des CV en pièces jointes sans mail d’accompagnement. Je confirme que les outils informatiques considèrent souvent qu’un mail  sans texte avec uniquement une PJ est un courrier indésirable ou une publicité donc il passe en spam c’est-à-dire à la corbeille.

 Là où ils ont eu du mal à me croire c’est quand je leur ai dit qu’on recevait parfois des CV avec toute la liste des cabinets auxquels ils étaient adressés. Dès lors, il ne faut pas s’étonner que cet « arrosage indélicat » ne donne aucun retour. C’est comme mettre une pub ou un prospectus dans une boîte à lettres.

Mon conseil : utilisez  la fonction Cci pour cacher vos destinataires aux autres et surtout ciblez les cabinets auxquels vous envoyez vos CV. Ne confondez pas non plus un mail d’accompagnement avec une lettre motivation.

Je termine par la réaction en régie mais aussi par celle de Faustine au sujet du nombre de mails mais surtout de leur contenu. « C’est toute la misère du monde ! » s’est-elle écriée. En effet beaucoup de mails de détresse lui sont parvenus. Comme quoi, seuls, ceux touchés par le chômage sont au courant de l’épreuve que cela représente. Comme cela a été dit hier à l’antenne : « le chômage n’est pas une maladie honteuse ni un tabou ».

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »